3 Erreurs à éviter lorsqu’on choisit son nom de domaine

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Lorsque l’on choisit le nom de son site web, on veut un nom qui nous ressemble, qui soit facile à retenir par nos clients, qui représente notre activité et qui sorte de l’ordinaire pour ne pas ressembler aux concurrents.

Oui mais au moment de choisir… C’est la panne d’inspiration ! Alors avant de foncer tête baissée dans vos réflexions, voici 3 astuces qui vous éviteront des déconvenues sur le long terme.

3 erreurs à éviter lorsque l'on choisit son nom de domaine

1. Utiliser uniquement des générateurs pour créer votre nom

On trouve bon nombre de générateurs de nom de domaine sur internet (vous tapez générateurs de noms de domaine dans google, vous en trouverez pléthore ! Vous avez par exemple https://www.namemesh.com ou encore https://instantdomainsearch.com parmi les plus connus).

Les générateurs peuvent donner des idées, mais je ne vous conseille pas de vous appuyer à 100% sur eux. Vous verrez par vous-même : ils assemblent 3 voire 4 syllabes ou 2-3 mots et le tour est joué.

Mouais. Bonjour la créativité ! Je vous conseille plutôt de commencer par dresser une liste de mots en rapport avec votre activité, vos valeurs, ce qui vous motive et de les insérer dans les générateurs pour voir ce qui en ressort.

Notez ensuite les mots dont la consonance vous plaît lorsqu’on le prononce à voix haute (plus de a, de i, plutôt 3 ou 4 syllabes, …).

Le fait d’avoir une liste de plusieurs possibilités de noms vous donne une trame de ce que vous aimez ou pas. A partir de là vous savez déjà un peu plus ce que vous préférez à la prononciation et pouvez entamer une réflexion sur des mots en a en i ou à 4 syllabes, …

C’est à mon sens la manière la plus judicieuse d’utiliser ces générateurs, mais en aucun cas de se reposer entièrement dessus !

Petite note : pensez aussi à google trad ou transltr si vous aimez un mot en particulier, et déclinez-le en plusieurs langues. Parfois on est surpris du résultat…

2. Ne pas vérifier si une marque est déjà déposée

Ça y est, vous avez trouvé LE nom ! Il est disponible et le nom de vos pages de réseaux sociaux également !! HOURRA !!

Petite note ici aussi : Il est important de vérifier la disponibilité de tous les supports de communication que vous comptez utiliser, pour éviter d’avoir à changer de nom sur l’un ou l’autre des supports, ce qui entraînerait une perte de cohérence de votre marque ☹

Voilà donc un dernier point à vérifier avant de réserver votre domaine : Assurez-vous qu’aucune marque n’ait été déposée sur le site de l’INPI. Il se peut qu’une marque soit déposée au même nom mais n’a pas encore de site internet.

Alors oui, en l’état, vous pouvez utiliser le nom de domaine pour vous.

Mais sachez que si la marque en question décide de choisir ce nom également, et ce même après vous, elle est dans son droit de réclamer votre nom de domaine. Et là, vous êtes bon pour tout recommencer de zéro !!

Pensez-y !

3. Ne pas réserver de domaines similaires

Là je vous parle d’un cas concret qui m’est arrivé. À l’époque, j’avais trouvé le nom de Graine de Lumière pour mon activité de conseillère en fleurs de Bach. J’avais réservé grainedelumiere.fr sans réfléchir plus loin. J’étais contente parce que j’apparaissais en haut des moteurs de recherche. Et voilà qu’un jour un autre nom de domaine est apparu dans la liste.

Grainesdelumiere.fr

Quoi ???? Mais qu’est ce donc que ce nom qui me double ?? Il s’agissait du site d’une librairie musulmane pour enfants. Rien à voir avec mon activité. Et cela peut porter à confusion, pour mes visiteurs comme pour les leurs.

Depuis j’ai appris de mon erreur et lorsque j’ai choisi Quinte des Sens (l’ancien nom de Lumina Web) , j’ai réfléchi aux possibilités de variantes que pourraient taper mes visiteurs : quintedesens.fr, quintedessens.fr et la même chose en .com
Je verrouille ainsi la possibilité à d’autres d’acheter ces domaines. Je fais bien sûr pointer tous ces domaines vers la bonne adresse!

 

J’espère que cet article vous aidera un peu plus dans vos réflexions pour choisir votre nom de domaine. Cette étape est très importante parce qu’elle pose les bases de votre communication. Difficile d’en changer ensuite. Alors, prenez le temps qu’il faut, faites des tests, parlez de vos idées à votre entourage ou à des gens qui ne savent pas ce que vous faites, pour voir si ça leur parle…

Mais surtout laissez votre créativité s’exprimer ! Et si vous avez besoin d’un avis professionnel, n’hésitez pas à me contacter soit en commentaires de cet article soit par message sur mon site.ánc

Virginie Duboscq

Virginie Duboscq

Je crée des sites web pour les entrepreneurs. J'aime partager mes connaissances pour rendre le web accessible à tous ceux qui souhaitent gérer eux-même leur communication digitale.

Laisser un commentaire

Téléchargez l'ebook

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

11 POINTS CLÉS

 pour bien choisir son hébergeur en fonction de ses besoins.  

première de couverture de l'ebook

Inscrivez-vous pour télécharger l'ebook et recevoir la newsletter.

Derniers articles

Suivez-moi sur Facebook

Partagez cet article

flèche haut
eget id tristique commodo quis, libero nec nunc fringilla